Éloïse Richard, agente à l'information

DES NOUVEAUX TESTS PHYSIQUES À LA SOPFEU

Depuis 2012, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) exige la réussite d’un nouveau test physique lors de l’embauche de ses pompiers forestiers. Ces tests ont été élaborés par le Centre interservices des feux de forêt du Canada (CIFFC) et visent à assurer une uniformité dans la condition physique des pompiers lors des échanges entre provinces. L’an dernier, 482 pompiers forestiers canadiens, dont 46 du Québec, ont participé aux tests afin de déterminer les standards de performance applicables pour chacune des provinces.

Quels sont ces tests physiques?

Ce test comporte quatre étapes qui doivent être réussies dans un temps déterminé. Au cours de ces quatre étapes, le participant porte une ceinture de 4 kg à la taille simulant l’équipement porté par les pompiers lors du combat des incendies.

La première étape consiste au transport d’un appareil simulant une motopompe de 25 kg. Le participant doit transporter cette charge sur le dos sur une distance de 160 m tout en franchissant une rampe de 1,22 m ayant une pente de 35 degrés à chaque 20 m.

En second lieu, le participant doit transporter ce même appareil dans les mains sur une distance de 80 m sans franchir la rampe.


Ensuite, le participant doit prendre et transporter un sac à dos (18 kg) sur une distance de 1000 m tout en franchissant une rampe à chaque 20 m.

Enfin, le participant doit tirer un traîneau contenant des poids sur une distance de 80 m afin de simuler le déplacement d’un tuyau rempli d’eau.

Pourquoi exiger des tests physiques?

Le travail de pompier forestier est très exigeant et demande une excellente condition physique. Les tests exigés sont représentatifs des efforts demandés lors du combat des incendies de forêt. Les échanges entre les provinces sont fréquents et bénéfiques pour la protection des forêts. La réussite de ces tests est donc essentielle pour travailler hors Québec.

La SOPFEU accorde une grande importance à la santé et la sécurité au travail. C’est dans cette optique qu’elle encourage et sensibilise son personnel à demeurer en bonne santé physique.


 

 

COMMENTAIRES 
OU POUR VOUS ABONNER
CLIQUEZ ICI
 

© Société de protection des forêts contre le feu