HISTOIRE D'UN TERRAIN
par Michel Nolet, agent de protection

À l’hiver 2008, après une saison de protection particulièrement calme, l’équipe de la base de La Tuque s’est mise à la recherche d’un terrain qui permettrait de façon concrète de réaliser des programmes de formation et d’entraînement annuels notamment de scie à chaîne. « En effet, nous avions de la difficulté à trouver un terrain où nous pouvions couper des arbres pour réaliser ces programmes. L’école de foresterie nous permettait d’utiliser les secteurs d’intervention de l’école, mais ceux-ci évoluaient rapidement dans le temps et la planification des exercices était difficile », rapporte Michel Côté, chef de base de La Tuque. C’est à ce moment que germe l’idée d’avoir un terrain où l’équipe serait libre de réaliser ses activités de formation et d'entraînement.

Tout d’abord, une première rencontre a été organisée avec le chef de l’unité de gestion Windigo et de Gouin, M. Richard Labrie, afin d’élaborer un plan d’action ayant pour objectif d’utiliser un terrain du ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Par la suite, des discussions se sont tenues avec les différents intervenants du territoire afin d’obtenir leur accord dans le cadre de ce projet. En 2009, après quelques discussions et arrangements, la base de La Tuque obtient un bail sur un terrain de 100 hectares à proximité de la base.

Comme la charge de travail en 2010 a été particulièrement élevée, peu d’activités sont réalisées sur le site. Par contre, les limites du territoire sont établies avec du ruban forestier et quelques exercices sont réalisés comme l'entraînement avec GPS en forêt.

L’été 2011 a permis de tenir plusieurs formations notamment l’entraînement du personnel à la scie mécanique, l’installation de motopompes, le déploiement de tuyaux et l’utilisation d’une débroussailleuse.

Plusieurs projets tels que le brûlage de nettoiement, l’entraînement de chef de lutte stade 1 et l’évacuation de blessé en forêt sont à venir au cours des prochaines années.

 


 

 

COMMENTAIRES 
OU POUR VOUS ABONNER
CLIQUEZ ICI
 

© Société de protection des forêts contre le feu