Melanie Morin, agente à l'information

LE SCI EN PLEIN DÉVELOPPEMENT

Avec plus de 307 incendies de forêt sur son territoire, la base de Maniwaki a été fort sollicitée en 2012. La saison a débuté tôt avec des conditions propices à l’éclosion de plusieurs incendies, la plupart s’étant déclarés en succession lors de courtes périodes. La base de Maniwaki a également été aux prises avec des situations de feux multiples. Dispersés aux quatre coins de son territoire et de tailles diverses, les incendies nécessitaient une gestion de ressources efficace afin d’atteindre les objectifs de la SOPFEU. C’est grâce à l’utilisation du système de commandement d’intervention (SCI) que la base de Maniwaki a pu répondre à cette charge de travail.

Le système de commandement des interventions est un « système de gestion des urgences, conçu spécifiquement pour permettre à ses utilisateurs d’adapter et d’intégrer une structure opérationnelle commune ». Facilement adaptable en fonction de la complexité de l’intervention, ce système est utilisé dans plusieurs autres provinces canadiennes et à travers les États-Unis. Le SCI est axé sur le commandement des interventions, les opérations, la planification, la logistique et les finances.

La force du SCI est l’utilisation de terminologies spécifiques, d’un ratio d’encadrement et d’un organigramme bien défini. Dans sa période la plus active, la base de Maniwaki gérait plus de 450 personnes sur le terrain et dans les bureaux administratifs. Une grande partie de ce personnel était constituée de main-d’œuvre externe provenant des entreprises forestières ainsi que des provinces et États extérieurs. Le SCI permettait à tous ces gens de connaître les objectifs, d’avoir des rôles bien définis et de suivre une chaîne de commandement connue par tous. Pour le personnel de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Nouveau-Brunswick, du Maine et du New Hampshire, l’utilisation de ce système a été particulièrement avantageuse, car il a permis d’atténuer les barrières linguistiques.

Le partage d’informations

La clé du succès dans le travail d’équipe est souvent le partage d’informations. Le SCI privilégie le partage de la même information à tous les niveaux hiérarchiques. Pour accomplir ce mandat, un plan d’action est distribué quotidiennement à tous. S’assurer qu’un document soit diffusé quotidiennement à tous les membres du personnel qui se situent souvent dans des endroits isolés n’est pas un petit défi. La base de Maniwaki a produit un plan d’action d’intervention (PAI) à 48 reprises en 2012, et parfois dans les deux langues. Avec ce document, tout membre de l’équipe pouvait en tout temps se renseigner sur la situation des feux, les risques liés à son secteur, le plan médical, le plan de communication, les objectifs fixés et les organigrammes, et ce, pour tout le complexe des feux. Implanté depuis quelques saisons, le SCI sera de plus en plus utilisé dans tous les aspects de la lutte aux incendies de forêt. La SOFPEU compte élargir l'utilisation de ce système en diffusant davantage les formations nécessaires afin d’être le plus efficace possible.


 

 

COMMENTAIRES 
OU POUR VOUS ABONNER
CLIQUEZ ICI

© Société de protection des forêts contre le feu