Une délégation chinoise à Maniwaki
Par Melanie Morin, agente à l'information

Agrandir [+]

 

 

 

 

Le 22 septembre dernier, une délégation de l’Administration forestière de la Chine a été accueillie à la base de Maniwaki. Accompagnés par des représentants du Service canadien des forêts de Ressources naturelles du Canada, les délégués chinois étaient de passage pour comprendre le fonctionnement du système québécois de la lutte aux incendies de forêt.

La délégation incluait des directeurs généraux et des ingénieurs de divers départements de l’Administration forestière de la Chine, notamment la coopération internationale, le reboisement, la recherche et la suppression d’incendies de forêt. 

Lors de leur visite, ils désiraient en connaître davantage sur nos méthodes pour détecter et combattre les incendies forestiers. Ils ont été tout particulièrement intéressés par le programme informatique SIIF (Système d’information sur les incendies de forêt). 

Ils ont confié qu’ils étaient fort impressionnés par l’efficience de la SOPFEU eu égard à ses effectifs et à la grandeur de son territoire.

Étant l’un des pays les plus dépendants de sa forêt au monde, la Chine accomplit un travail intense dans le reboisement afin de ralentir la désertification. Depuis 2000, un programme a été mis en place afin de reboiser les 2,6 millions de kilomètres carrés (30 % de son territoire) qui sont maintenant désertifiés en raison d’une surexploitation. La protection contre les incendies forestiers de cette ressource cruciale pour la Chine est actuellement une priorité pour ce peuple.


© Société de protection des forêts contre le feu