UN DÉBUT DE SAISON ACTIF - bilan de mars à juin
Par Éloïse Richard, agente à l'information

 

 

 

 

 

 

 

La saison 2010 commence en force pour les pompiers forestiers qui sont intervenus sur 490 incendies, entre le 11 mars et le 30 juin. En date du 30 juin, 272 795 hectares de forêt ont été affectés comparativement à la moyenne des 10 dernières années qui est de 94 539 hectares. 

La sécheresse qui sévissait en forêt en début de saison est certainement le point de départ de ces nombreux incendies qui ont été combattus par la SOPFEU. En effet, 65 % des stations météorologiques indiquaient un indice de sécheresse historique. Au 30 juin, nos statistiques relevaient 167 feux causés par la foudre.

La journée la plus active a été le 28 mai alors que 60 incendies étaient en activité, dont 15 étaient déclarés hors contrôle.

Depuis le début de la saison, des pompiers forestiers en provenance de la Colombie-Britannique, du Maine, du New Hampshire, du Nouveau-Brunswick et de l’Alberta sont venus prêter main-forte aux ressources du Québec.

La foudre qui a traversé le territoire le 19 mai dernier a provoqué l’éclosion d’incendies, principalement dans les secteurs de la Haute-Mauricie, de Parent et du réservoir Gouin. Situés près de zones habitées, plusieurs de ces incendies ont retenu l’attention médiatique sur une longue période, plaçant même les incendies de forêt au 5e rang des nouvelles les plus diffusées durant la 1re semaine de juin. 

Lors de périodes actives comme celle-ci, une vigilance accrue est requise sur le terrain. La santé et la sécurité sont au cœur de nos préoccupations et puisque la saison de protection ne fait que commencer, nous rappelons à tout notre personnel d’y porter une attention particulière dans chacune de leur tâche quotidienne.


© Société de protection des forêts contre le feu