MINI ENTREPÔT MOBILE
Par Robert Lemay, agent à l'information

 

 

 

 

 

 

 

 

Mobilisation et transport rapides, contrôle et suivi précis de l’inventaire, aire de travail améliorée pour le personnel, voilà autant d’aspects retenus pour la conception d’une nouvelle remorque d’équipements. Les agents de protection Sylvain Labelle de Maniwaki et Jonathan Provost de Val-d’Or ont participé activement à la réalisation du projet. 

« Nous avons aménagé des remorques contenant 10 unités complètes de motopompes, avec outils manuels et différents instruments essentiels au combat des incendies », mentionne Jonathan. « L’ajout d’une aire de travail à l’avant de la remorque est une amélioration majeure. La charge n’est pas trop lourde. On peut utiliser nos véhicules réguliers pour le déplacement. La faible hauteur de dégagement au sol favorise la manutention sécuritaire des équipements », ajoute-t-il.

Plusieurs commodités font de cette remorque un véritable mini entrepôt. Une génératrice procure de l’énergie pour alimenter le système d’éclairage ainsi que les radios de télécommunications terrestres et simplex sur feu. 

La charge des piles assure un courant constant pour l’utilisation des ordinateurs. La remorque peut également être alimentée par un véhicule ou être raccordée au réseau électrique.

Alexandre Falardeau, pompier forestier à l’entrepôt de Val-d'Or, et responsable de la remorque sur le feu no 253 y voit pareillement de nombreux points positifs. « C’est un plus par rapport aux tentes que l’on utilise normalement. Une seule personne peut s’en occuper. Il n’y a pas d’installation à faire, alors pas de perte de temps. On peut distribuer le matériel 5 minutes après son arrivée. Équipements, formulaires, crayons, tout est là au bon endroit. On ne cherche pas. L’écoute des fréquences radio permet aussi d’être proactif en préparant l’équipement avant même d’en avoir reçu la demande officielle. Fini également les problèmes d’humidité. Nos précieuses notes sont bien au sec ». 

La charge de travail du début de saison nous a fourni l’occasion de tester ces nouveaux équipements. On en conclut qu’ils répondent à un besoin et viennent compléter la flotte de remorques attitrées au transport d’équipements.


© Société de protection des forêts contre le feu