Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Tout le Québec le 13 avril 2011, 13 h

Lancement de la Semaine de sensibilisation aux incendies de forêt


Source :
Marie-Louise Harvey

Pour information :
Québec
Éloïse Richard, agente à l'information
Marie-Louise Harvey, agente à l'information
Gérard Lacasse, coordonnateur à l'information
418 871-3341

Roberval
Marcel Trudel, préposé à l'information
418 275-6400

Maniwaki
Joanie Côté, agente à l'information
819 449-4271

Val-d’Or
Robert Lemay, agent à l'information
819 824-4100

À quelques jours de la Semaine de sensibilisation aux incendies de forêt, à laquelle participent tous les états et provinces du nord-est de l’Amérique et qui a lieu cette année du 17 au 23 avril, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) en a profité pour lancer un nouvel outil de prévention, soit le sac à eau qui favorisera les bons comportements lors de sorties en forêt. 

Le retour du beau temps est propice à la reprise des activités en forêt. Il faut se méfier des apparences, le printemps est sournois! La présence de neige peut laisser croire à une absence de danger. Bien que plusieurs secteurs soient recouverts de neige, l’inflammabilité des sols dégagés varie en peu de temps et la situation peut rapidement devenir critique. C’est donc dire qu’un danger d’incendie BAS peut côtoyer un danger d’incendie EXTRÊME, à l’intérieur d’une même zone. D’ailleurs, bon nombre d’incendies débutent à l’orée de la forêt en territoire dégagé. Les secteurs les plus vulnérables sont les champs, les bordures de route, les lignes de transport électrique et les voies ferrées. Sous l’effet du vent et du soleil, l’herbe, le foin et les feuilles mortes s’assèchent rapidement dans ces secteurs exposés. En dépit de son apparence inoffensive, cette végétation peut propager le feu à une vitesse surprenante. 

Chaque année, la SOPFEU combat en moyenne 680 incendies de forêt. De ce nombre, 222 incendies sont allumés par l’activité humaine lors de conditions printanières.

Saviez-vous qu’au printemps…

  • Les risques sont essentiellement liés à l’activité humaine.
  • Les risques se situent en surface.
  • Les incendies qui menacent la forêt ne prennent pas nécessairement naissance en forêt, mais en bordure de celle-ci.
  • Les conditions printanières perdurent jusqu’à ce que la nouvelle végétation soit abondante.


En cette Année internationale des forêts et cette Semaine de sensibilisation aux incendies de forêt, la SOPFEU vous invite à être vigilants lors de vos activités en forêt ou à proximité afin de préserver cette belle ressource.