Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Tout le Québec le 26 mai 2012, 15 h

Odeur et présence de fumée sur le Québec : la SOPFEU tient à rassurer la population


Source :
Marie-Louise Harvey

Pour information :
Québec et Baie-Comeau
Marie-Louise Harvey, agente à l'information
Gérard Lacasse, coordonnateur à l'information
418 871-3341

Roberval
Josée Poitras, agente à l'information
418 275-6400

Maniwaki
Melanie Morin, agente à l'information
819 449-4271

Val-d’Or
Robert Lemay, agent à l'information
819 824-4

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) tient à informer la population que des odeurs de fumée sont aujourd'hui perceptibles dans diverses régions du Québec. Cette fumée est produite principalement par les incendies qui se retrouvent dans l'est de la province de l'Ontario ainsi que l'ouest de la province de Québec.
La SOPFEU veut prévenir les populations qui détectent une odeur de fumée qu'elles n'ont pas nécessairement à s'inquiéter. Il s'agit d'un phénomène tout à fait normal lorsque plusieurs incendies font rage simultanément. Dans ce genre de situation, la fumée générée par les incendies de forêt peut voyager sur de très grandes distances en fonction des vents. Actuellement, les panaches de fumée traversent le Québec. La fumée pourrait être perceptible encore plusieurs heures et s'étendre à plusieurs régions.


http://ready.arl.noaa.gov/smoke-bin/smokevrf.pl?dy=25

Situation actuelle
Les précipitations ainsi que les températures plus fraîches amènent une accalmie. Toutefois, le danger est loin d'être écarté. L'eau des orages est abondante et soudaine, le sol n'a pas nécessairement le temps de s'humidifier avant que l'eau s'écoule vers les cours d'eau. De plus, les vents ainsi que le soleil assèchent rapidement la végétation. Les mesures préventives restent donc en vigueur.

Bilan provincial

Actuellement, 34 incendies sont en activité au Québec. Depuis le début de la saison, 268 incendies ont été combattus pour 28 351 hectares brûlés.