Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Tout le Québec le 20 juillet 2011, 12 h

Odeurs de fumée dans le nord-ouest de la province


Source :
Marie-Louise Harvey

Pour information :
Québec
Éloïse Richard, agente à l'information
Marie-Louise Harvey, agente à l'information
Gérard Lacasse, coordonnateur à l'information
418 871-3341

Roberval
Marcel Trudel, préposé à l'information
418 275-6400

Maniwaki
Joanie Côté, agente à l'information
819 449-4271

Val-d’Or
Robert Lemay, agent à l'information
819 824-4100

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) tient à informer la population que des odeurs de fumée sont présentement perceptibles dans les régions de Matagami, Lebel-sur-Quévillon, Val-d’Or, Parent et d’autres régions pourraient être touchées au Québec. Cette fumée est produite par les incendies de l’Ontario. 

Bien que cela peut sembler surprenant, la fumée peut parcourir plus de 1 000 km, au gré des masses d’air. Présentement, les vents et le couvert nuageux, qui s’installent sur certaines régions du Québec, favorisent le déplacement de la fumée vers ces régions. C’est pourquoi la présence de fumée peut être plus perceptible à certains endroits. Les précipitations attendues dans les prochaines heures devraient permettre aux odeurs de fumée de se dissiper.

Présentement au Québec, la situation est calme. Deux incendies, maîtrisés, allumés par la foudre sont toujours en activité dans le nord du Québec. Le danger d’incendie varie de bas à élevé. Les températures chaudes annoncées dans diverses régions pourraient le hausser dans les prochains jours. La prudence reste donc de mise pour les gens qui profiteront de ce beau temps pour aller en forêt. 

Bilan

Cette année, on dénombre 166 incendies de forêt combattus au Québec pour une superficie détruite de 2 181 hectares. La moyenne provinciale au cours des dix dernières années est de 456 interventions et 115 984 hectares incendiés.